Test

Phénomène de Ballard




(angl : Ballard Phenomenon)

Phénomène de réminiscence décrit par P.B. Ballard en 1913, expliquant la résurgence d'éléments mémorisés (et possiblement oubliés) après le premier jour et durant la semaine suivant l'arrivé de l'élément.

Entre 1 et 7 jours après apprentissage, le rappel d'information apprise est dans certains cas, plus aisé que le rappel immédiat après apprentissage. Ce phénomène est signe de consolidation mémorielle lors de la première nuit de sommeil après apprentissage. Si l'information est retraitée par la suite, elle se consolide de nouveau. Dans le cas inverse, l'oubli est régulièrement effectif au bout d'une semaine.

Ce phénomène explique, chez les témoins ou les victimes d'un crime, la résurgence de souvenirs lors de la répétition des interrogatoires, résurgence pouvant aller jusqu'à une hypermnésie (le nombre d'éléments dont le témoin se souvient est supérieur à celui des informations oubliées, au fur et à mesure des premiers entretiens).

P.B. Ballard (1913). Oblivescence and Reminiscence. Br J Psychol 1