Test

Oligodendrogliome




n.m. (angl. oligodendroglioma)

neuro. Tumeur cérébrale bénigne, d'évolution lente, vraisemblablement issue des cellules gliales oligodendrocytes (ou d'un précurseur), touchant principalement l'adulte (âge moyen de diagnostic de 35 ans).

L'oligodendrogliome se rencontre également chez l'enfant, plus rarement. On le soupçonne de se développer à partir des oligodendrocytes, des cellules gliales formant la gaine de myéline, ou à partir de cellules précurseurs de ceux-ci. D'évolution lente, l'oligodendrogliome n'en reste pas moins difficile à traiter, et le pronostic au delà de 10 ans est médiocre. Certains types d'oligodendrogliomes semblent réceptifs aux chimiothérapies (notamment, oligodendrogliome en lien avec des délétions chromosomiques 1p/19q). L'exérèse totale est rarement possible et s'accompagne de radiothérapie/chimiothérapie.

L'oligodendrogliome peut devenir malin. Dans sa première phase évolutive, lente, il est asymptomatique, en dehors d'effets de la présence de massif tumoral (céphalée, nausées). Les crises d'épilepsies (surtout frontales) se développent, affectant la personnalité du patient, avec également des troubles cognitifs progressifs selon la localisation de la tumeur.