Test

Monoamine




n.f. (angl. monoamine)

Molécules contenant un groupe azoté (NH2) lié à un groupe aminé, pouvant jouer le rôle de neurotransmetteur ou neuromodulateur. On y trouve par exemple la sérotonine, les catécholamines comme la noradrénaline (norépinéphine) et la dopamine. Ces monoamines jouent de nombreux rôles fondamentaux dans la neurotransmission cérébrale, les fonctions cognitives et de nombreuses pathologies à composante organique (par exemple, dépression).

Chez les personnes déprimées, la concentration dans la fente synaptique de ces monoamines est notoirement basse. Ces monoamines sont dégradées par la monoamine oxydase (MAO), que vise les inhibiteurs de monoamine oxydase (IMAO), élevant ainsi la concentration de ces monoamines. Cette modification chimique a notamment pour effet de relever l'humeur dépressive, voire de l'inverser, exerçant ainsi une action antidépressive.

Font partie des monoamines :
  • les catécholamines dont la dopamine, l'épinéphrine et la norépinéphrine, jouant de nombreux rôles dans le système nerveux central, tels que modulateur du plaisir.
  • la sérotonine (5-HT) impliquée notamment dans l'humeur dépressive
  • l'histamine, dont l'action sur l'éveil se fait à partir de l'hypothalamus supérieur et se diffuse dans la majorité du cortex.
  • les thyronamines dérivées des hormones thyroïdaires
  • la mélatonine dont on connait un effet régulateur du sommeil (hormone du sommeil)
  • les Trace amines (tryptamine, tyramine) dont les concentrations de certaines sont liées à la dépression et à la schizophrénie