Test

Kaïnate (récepteur)




adj et n.m. (angl. kaïnate receptor)

Les ions kaïnates sont des agonistes des récepteurs du même nom, dont le comportement mime celui du glutamate (excitateur). Ces ions marins proviennent d'algues. Les récepteurs kaïnates, ionotropes, s'apparentent aux récepteurs NMDA et AMPA pour lesquels le glutamate est également un agoniste. Ces récepteurs ont été peu étudiés et ce n'est que récemment qu'il ont fait l'objet d'une distinction nette avec les récepteurs AMPA.

On sait désormais que les récepteurs kaïnates jouent un rôle dans la plasticité neuronale au niveau de l'hippocampe, mais également au niveau du cortex somato-sensoriel. On en trouve ainsi dans les fibres thalamocorticales ou curieusement, leur proportion diminue dès la première semaine de vie, coïncidant avec des développements du cortex somatosensoriel. Les récepteurs à kaïnate de ces fibres thalamo-corticales sont par ailleurs absents lorsque que des récepteurs AMPA sont présents, et inversement, ce qui semble signifier la spécialisation de ces fibres. On pense également, de par les effets pharmacologiques de l'ion kaïnate, que celui-ci pourrait être lié à certaines épilepsies, notamment temporales.

Pour en savoir plus : Rôle des kaïnates dans la transmission synaptique et l'épilepsie temporale