Test

Hystérie collective




n.f. (angl. mass hysteria)

Phénomène d'origine psychogène comprenant des manifestations psychosomatiques réelles, se propageant par contact visuel et sonore à un ensemble de personnes, sur une période de temps limitée.

Le terme est peu à peu abandonné et on lui préfère celui de phénomène psychogénique de masse.

L'hystérie collective présente certaines caractéristiques de l'hystérie comme la suggestibilité, notamment émotionnelle. Les symptômes physiques réels, généralement bénins (rougeurs, maux de têtes, irritations, malaises) vont se propager préférentiellement par la vue et le son, à un ensemble de personnes, évoquant ainsi une épidémie. Dans la majorité des cas, aucun facteur environnemental ne pourra être mis en évidence, bien que les autorités puisse parfois en suggérer un, afin d'atténuer l'ampleur de la propagation et l'inquiétude qui en résulte.

Un terrain anxiogène prédisposant, comme des conflits sur le lieu de travail ou la présence d'un facteur environnemental gênant (mais non nocif, par exemple, une odeur particulière, l'intérêt des médias ou la présence des services sanitaires et sociaux peuvent amener la population à s'inquiéter davantage d'un risque de santé, ce qui peut alors encourager l'épidémie. Femmes, enfants et adolescents sont plus largement touchés, d'autres caractéristiques comme la distribution des nouveaux cas, la labilité des symptômes physiques, peuvent aider à poser le diagnostic(1).

Références

(1) Desbrosses S. (2009). Phénomènes psychogéniques de masse, hystérie collective. in Psychoweb.fr, retrieved online 4 nov 2009.