Test

Histamine




n.f. (angl. histamine)

Médiateur chimique, notamment neuromédiateur impliqué dans les réactions allergiques et l'éveil cortical. L'histamine provient principalement de globules blancs et joue un rôle important dans le système immunitaire, par les réactions vasodilatatrices et bronchoconstrictrices caractéristiques des allergies.

On en trouve également dans la majorité du cortex, où l'histamine agit en tant que neuromédiateur impliqué dans l'éveil. Les neurones histaminergiques sont situés dans l'hypothalamus supérieur et projettent dans l'ensemble du cortex, accentuant vraisemblablement l'état d'éveil cortical : les antihistaminiques utilisés pour diminuer les réactions allergènes peuvent ainsi provoquer des somnolences. L'inhibition ou la destruction des systèmes neuronaux histaminergiques provoquent de grandes difficultés à maintenir la vigilance. On soupçonne notamment une baisse globale de concentration en histamine cérébrale chez les narcoleptiques.

Chez l'animal, il a été montré la spécificité périodique de ces neurones histaminergiques : dépolarisations rapides et nombreuses durant l'éveil, beaucoup moins nombreuses pendant le repos ou la relaxation, jusqu'à cesser complètement pendant le sommeil paradoxal et le sommeil profond.