Test

Gliale (cellule)




adj. (angl. glial cell)

neuro. Les cellules gliales sont des cellules du système nerveux assurant le soutien du tissu neuronal, par leurs fonctions protectrices, nutritives et communicatives.

Le système nerveux contient deux types de cellules, les neurones et les cellules gliales (aussi appelées glie, neuroglie ou névroglie). Parmi les cellules gliales, la microglie assure des fonctions comparables à celles du système immunitaire, la macroglie assure elle aussi des fonctions de protection, mais améliore également la communication des neurones et assure leur nutrition, synthétise le liquide céphalo rachidien et constitue les parois entre le tissu neuronal et le reste de l'organisme (agissant comme protection et filtre).

Contrairement aux neurones dont très peu sont capables de mitose, les cellules gliales peuvent se reproduire, mais sont également capables, à ce titre, de donner naissance à des tumeurs cérébrales. Elles jouent un rôle fondamental dans l'isolation du tissu cérébral, la protection de celui-ci en cas d'agression (lésions, attaques virales...).

Près de 9 cellules sur 10, dans le système nerveux, sont des cellules gliales. Découvertes par Ramon Y Cajal en 1871, elles ont pendant longtemps été reléguées à un rôle de soutien. Par la suite, néanmoins, on a pu démontrer leur rôle dans la communication neuronale (myélinisation, dégradation des neurotransmetteurs) et dans le métabolisme neuronal. Par exemple, les cellules de Schwann et les oligodendrocytes, formant la myéline, permettent au signal électrique de parcourir plus rapidement l'axone. Les astrocytes participent, près de la fente synaptique, à la communication chimique, en évitant la dispersion des neurotransmetteurs. Ils fournissent également les neurones en substances nutritives et en énergie et leur permettent d'évacuer les substances dégradées dans le sang. Les épendymocytes constituent une paroi de protection entre le tissu cérébral et le reste de l'organisme, tapissant les cavités cérébrales et produisant le liquide céphalo-rachidien.

On distingue parmi les cellules gliales, la macroglie constituée de cellules de soutien peu mobiles comme les astrocytes ou les cellules de Schwann, de la microglie, constituée de cellules macrophages et mobiles, à vocation immunitaire.