Test

Épendynome




n.m. (angl. ependynoma)

neuro. Tumeur intra-cérébrale bénigne d'évolution lente, se présentant sous la forme d'un kyste, et se développant à partir des cellules épendymaires. Touchant principalement l'enfant au niveau du 4ème ventricule, elle peut également se développer dans la moelle épinière.

L'épendynome est une tumeur relativement rare (10% des tumeurs cérébrales chez l'enfant, 5% chez l'adulte) et bénigne, se développant sous forme d'amas globulaire (kyste) assez bien délimité à partir des cellules épendymaires (l'épendynome est considéré comme gliome). Pour cette raison, le traitement chirurgical est privilégié. Néanmoins, la localisation tumorale empêche généralement le chirurgien d'accomplir une exérèse totale, et celui-ci laisse régulièrement une partie de la masse tumorale, accolée au tissu nerveux sain. Le patient doit effectuer une IRM de contrôle régulièrement pour s'assurer de l'absence de récidive ou de transformation en tumeur maligne (stade II ou III).

L'épendynome peut altérer le bon écoulement du liquide céphalo-rachidien, provoquant une hypertension intracrânienne, éventuellement une hydrocéphalie. Touchant principalement l'enfant/adolescent au niveau des ventricules cérébraux (surtout III et IV), on le retrouve plus souvent au niveau de la moelle épinière chez l'adulte. Dans le premier cas, les symptômes courants associent les céphalées à des sensations nauséeuses, des troubles cognitifs (visuel, praxiques, moteurs) et une altération de la mémoire. On note également des crises comitiales (épilepsie). Dans le cas de tumeur intra-médullaire, les troubles de l'équilibre dus à la compression des voies nerveuses s'accompagnent de douleurs irradiantes et de faiblesse musculaire (en fait, les muscles ne sont pas réellement en cause), de troubles des mouvements.