Test

Cannibalisme (psychocriminologie, psychanalyse, psychopathologie)




n.m. (angl. cannibalism)

Comportement consistant à consommer tout ou partie d'un individu de sa propre espèce. On parle de cannibalisme principalement chez les animaux. Chez l'homme, le terme d'anthropophagie est préféré.

Crimino. Le cannibalisme est avant tout affaire de culture, ainsi, pour certaines d'entre elles, le cannibalisme est ritualisé et fait partie des mœurs. Cependant, de plus en plus de pays établissent des lois contre la consommation anthropophage, considérée, comme l'inceste, comme un crime parmi les plus graves. Le cannibalisme est également un comportement observable chez certains meurtriers qui, semble-t-il, souhaitent satisfaire à un désir sexuel, de possession et de contrôle, en ingurgitant des parties de leurs victimes. Ces crimes ont fait l'objet de nombreux commentaires, du fait de leur nature spectaculaire.

Patho. On note parfois un délire anthropophagique dans certaines formes de pathologies psychotiques, sur le mode d'un délire à thématique divine. Le cannibalisme a également été observé dans des situations d'exception, telle que celle d'une équipe de rugby urugayenne qui, à la suite d'un crash, s'est retrouvée coupée du monde pendant plus de deux mois, ne survivant que grâce au cannibalisme.

Psychan. Fantasme consistant à vouloir incorporer par ingestion, l'objet du désir, principalement au stade oral