Test

Babillage (ou babil)




n.m. (angl : babble)

Activité vocale articulatoire du nourrisson se situant au cours du développement du langage, entre le cri et les premiers mots. Le développement du babillage correspond à la manifestation de l'apprentissage vocal progressif, menant à l'acquisition du langage parlé.

Ces comportements oratoires revêtent plusieurs fonctions : ludiques, communicatives, relationnelles... 

Avant même ce babillage, l'acquisition du langage nécessite pour le nourrisson, de reconnaître une valeur de spécificité dans les sons parlés de son environnement. Très tôt, l'enfant reconnaît les voix (quelques jours seulement après la naissance, le nourrisson distingue la voix de sa mère des sons environnants et des autres voix). Les interactions communicatives avec l'entourage se manifestent en premier lieu par une communication paraverbale (cri, mouvement, en réponse, notamment, au langage de l'entourage). La grande sensibilité de l'enfant aux intonations va lui permettre de repérer des constances dans le langage d'autrui, dont il va pouvoir extraire, utiliser, répéter, des schémas sonores spécifiques.

Les premiers sons à valeur communicative, souvent en réaction au langage des parents, apparaissent dès le deuxième mois, sous la forme de vocaliques (/a/ ; /e/...). A partir de ce moment, l'enfant va progressivement développer son répertoire de phonème, pour interagir avec son environnement. Des associations consonnes et voyelles (1c + 1v) précèdent l'inverse (1v + 1c), puis viennent des constructions monosyllabiques (vers 7 mois) et ultérieurement, polysyllabiques.

Bien que l'on puisse noter des différences progressives selon la langue maternelle, le babil possède la particularité d'être, au début, relativement universel : tous les enfants commencent par produire des sons semblables quelle que soit leur culture. La répétition de schémas sonores dans le langage de l'environnement, puis la réaction de l'entourage face aux productions verbales de l'enfant, vont amener celui-ci à la prise de conscience des unités langagières (phonèmes) propre à sa langue maternelle, développant ainsi ce que l'on nomme une conscience phonologique, l'une des étapes fondamentales de l'acquisition du langage parlé. Vers la première année, l'enfant va être capable de prononcer intentionnellement ses premiers mots.