Test

Audiométrie




n.f. (angl. audiometry)

Ensemble des méthodes et techniques de mesure de l'audition ayant pour but d'établir l'état auditif d'un patient. Ensembles des mesures réalisées à l'aide de ces techniques.

L'audiométrie sert principalement à mesurer l'acuité auditive d'un patient, les seuils d'audition pour des fréquences dans l'intervalle d'acuité , ainsi que la compréhension de la parole (phrases, mots, phonèmes...). On distingue deux types de techniques selon la fonction observée :
  • l'audiométrie tonale évalue l'audition de sons purs pour la bande passante classique de l'audition humaine (les mesures sont réalisées de 125 à 15000 hertz, bien que les extrêmes se trouvent de 10 à 24000 hertz, rarement). Les techniques d'audiométrie tonale visent principalement à établir un état de l'appareil auditif selon la fréquence du son, donnant ainsi un aperçu des fréquences sonores audibles normalement ou avec difficultés. Pour cela, on mesure le seuil d'audition pour chaque fréquence et chaque oreille (audiométrie liminaire tonale). Cette mesure aboutit à la réalisation graphique d'un audiogramme
  • l'audiométrie vocale évalue la perception et la compréhension de mots et de phonèmes soumis à des intensités différentes. Un chuchotement entendu, par exemple, permet de conclure à une audition normale ou subnormale.
En cas de déficit, l'audiométrie est généralement insuffisante et l'on aura recours aux potentiels évoqués pour vérifier l'état des voies nerveuses, une mesure de la conduction osseuse permettant de vérifier si le problème vient d'un défaut de transmission ou de perception...

Progressivement, une autre méthodologie dite "objective" se met en place : mesure des potentiels évoqués, electrocochléographie et mesure de l'impédance de l'oreille (impédancemétrie)