Test

Attachement




n.m. (angl. attachement)

Lien affectif d'un être vivant (principalement, homme et animaux supérieurs) envers un autre. L'attachement est une notion fondamentale de la théorie du même nom, développée par John Bowlby, pour décrire une tendance primaire et permanente à rechercher la compagnie d'un congénère particulier.

Dev.  Lors du développement de sa théorie de l'attachement (1959), John Bowlby affirme, en s'inspirant des travaux d'Harlow et de Spitz, qu'existe chez les primates, et donc chez les humains, un besoin fondamental d'attachement, primaire, c'est-à-dire ne découlant d'aucun autre, et quasi nécessaire à la survie. Contrairement aux idées véhiculées jusqu'alors, ceci implique que pré-existe à tout apprentissage un sentiment d'affection permanent, caractérisée par le besoin d'un contact ou d'une compagnie, essentiellement maternelle. Ce besoin est mis en évidence expérimentalement : par exemple, Bowlby cite le travail d'Harlow, montrant le développement de cet attachement chez des bébés singes, vis-à-vis d'une mère artificielle constituée d'une fourrure.

Cette idée se démarquait à la fois des théories psychanalytiques, qui concevaient le lien affectif comme un développement du besoin de nourriture, et des théories de l'apprentissage social pour lesquelles les liens affectifs "s'apprennent" sur la base de la satisfaction par autrui de besoins primaires. Selon Bowlby, l'attachement servirait de base de sécurité permettant notamment à l'enfant d'explorer plus facilement son environnement, sachant qu'un lieu ou qu'une présence sécure permettra de se soustraire à un éventuel stimulus désagréable. Toujours selon cet auteur, cette première attache va servir de modèle d'attachement sur la base duquel vont pouvoir se développer d'autres relations intimes et sociales, selon l'attitude qu'aura eu la figure maternelle. Si cette attitude ne répond pas aux besoins élémentaires, l'enfant est susceptible de développer des troubles permanents de l'attachement, comme l'évitement systématique de tout contact. 

L'un des paradigme expérimentaux les plus connus pour étudier l'exploration et l'attachement, est le paradigme de la situation étrange (Ainsworth et al., 1978), permettant d'évaluer le lien affectif et la réaction à la nouveauté, l'exploration, chez l'enfant, mais également chez l'animal.