Test

Asilisme




n.m. (angl. asylium dementia)

Affection psychologique d'origine iatrogène, présentant les symptômes d'une enfoncement progressif dans une pseudo-démence, suite à une hospitalisation prolongée.

Décrite à la fin du XIXème siècle, pour lequel les asiles conduisaient régulièrement à une hospitalisation aliénante, l'asilisme tend à disparaître avec l'amélioration des institutions et de la prise en charge des patients, le terme même d'asilisme étant de nos jours peu usité. Son origine iatrogène tient à l'isolement du patient et les pratiques hospitalières menant à une hygiène de vie diminuée. Ainsi, cette affection a pu être observée dans des milieux carcéraux, lorsque la liberté de l'individu est remise en cause et que ses conditions de vie sont peu supportables. L'absence de contact menant à l'isolement social, affectif, associée à des contraintes fortes physiques et psychologiques, peuvent plonger l'individu dans des états proches de psychoses, un délabrement de l'activité cognitive, affective et comportementale ressemblant à une démence d'allure chronique.