Test

Aptitude




n.f. (angl. ability, skill)

Capacité d'un individu à réaliser une action, effectuer une acquisition ou un traitement cognitif spécifique.

Psychométrie. En psychologie, les aptitudes physiques ne sont étudiées que dans la mesure où elles se trouvent liées à des aptitudes mentales. On parle d'aptitudes pour désigner les capacités cognitives sur une dimension particulière, par opposition à l'intelligence globale.

Lors de la réalisation des premiers tests d'aptitudes, celles-ci étaient considérées comme des caractéristiques élémentaires, fondamentales, constituantes de l'intelligence. Thurstone (1938) évoquait ainsi les aptitudes mentales comme indépendantes, irréductibles. Elles sont désormais désignées sous le terme d'aptitudes mentales primaires : des travaux ultérieurs (Spearman, Cattell) ont préféré une approche hiérarchique, certaines aptitudes mentales décrites en premier lieu, étant liées fortement à d'autres, voire dépendantes.

Les aptitudes telles qu'on les mesure avec les tests adéquats, reflètent les capacités d'un individu à acquérir l'information (perception, intégration) et à effectuer des traitements cognitifs, soit sur ces perceptions, soit sur des représentations en mémoire, et en majorité, sur les deux en même temps. Elles se distinguent de traitements conatifs ou affectifs, qui concernent plus la composante comportementale effective, motivationnelle, ou la personnalité. On différencie par ailleurs sur cette base les tests de personnalité, des tests d'aptitudes.

Les aptitudes sont également et principalement définies par leur caractère inné : il ne s'agit pas d'apprentissages ou d'acquisitions mais de capacité à apprendre ou à acquérir de nouvelles cognitions. Aussi, en théorie, aucune connaissance préalable n'intervient dans un test d'aptitude.