Test

Apraxie




n.f. (angl. apraxia)

Trouble du geste ou du mouvement, en l'absence d'atteinte des  organes sensoriels et moteurs, et indépendamment d'un trouble intellectuel. L'apraxie se définit négativement, en dehors de toute explication autre qu'une atteinte cérébrale.

On distingue généralement les apraxies motrices, troubles de la dextérité et de l'exécution de mouvement, dues à une atteinte des fonctions motrices, touchant régulièrement l'ensemble des mouvements, des apraxies idéomotrices, altération des gestes selon leur nature. L'apraxie idéomotrice touche les gestes simples, symboliques, expressifs. On rencontre également des apraxies idéatoires qui concerne les séquences d'action, ou les actes impliqués dans ces séquences.

Ces formes fréquentes ne sont pas les seules cependant, il existe de nombreuses apraxies distinctes par la nature de la fonction motrice touchée (apraxie de l'habillage, apraxie de la marche) , de l'endroit de la lésion (apraxie calleuse) ou des localisations motrices atteintes (apraxie bucco-faciale). On rencontre également des apraxies sélectives liées à des activités particulières (apraxie du piano, du trombone..)[1].

Certaines apraxies semblent donc très atypiques, telle, que l'apraxie de la marche (impossibilité de marcher, souvent, de tenir debout, sans autres symptômes), l'apraxie de la main étrangère (la main fantôme qui bouge seule...) ou l'apraxie de l'habillage (difficulté à exécuter les mouvements permettant de s'habiller).

Les apraxies ont souvent pour origine une lésion des cortex pariétaux ou frontaux, mais d'autres localisations lésionnelles peuvent y être associées.

[1] Hecaen (1972)

Introduction aux apraxies - Psychoweb.fr