Test

Aphasie non-fluente




n.f. (angl. non-fluent aphasia)

neuro. Aphasie caractérisée par une fluence verbale amoindrie, voire un mutisme, observable par la diminution du rythme et du débit verbal du patient, par cause d'une lésion des centres cérébraux liés à la fonction de production langagière.

Sont classées parmi les aphasies non-fluentes (aussi appelées aphasies d'expression), les aphasies entraînant des difficultés (ou incapacités) dans la production de la parole : aphasie de Broca, aphasie transcorticale motrice, aphasie globale.

Après une atteinte des centres cérébraux liés à la production du langage (principalement, chez les droitiers et une majorité de gauchers, le lobe frontal gauche), la production de langage peut être entravée par des difficultés articulatoires, un débit d'élocution diminué, pouvant aller jusqu'aux stéréotypies (répétitions, imitations) simples, voire au mutisme. L'aphasie non-fluente est cependant originaire des centres intégratifs uniquement, les aphasies sont des troubles de la fonction cognitive supérieure que représente le langage.

Les aphasies non-fluentes s'opposent aux aphasies fluentes pour lesquelles la production de parole ou d'écriture est soit normale, soit accélérée (aphasie de Wernicke, aphasie transcorticale sensorielle, etc...) et aux aphasies pures (alexie, agraphie, surdité verbale pure...)