Test

Aphasie fluente




n.f. (angl. fluent aphasia)

neuro. Aphasie caractérisée par une fluence verbale normale, voire accélérée (logorrhée), observable par le débit rapide du discours du patient, que ses paroles aient ou non une signification correcte et appropriée.

Sont classées parmi les aphasies fluentes : l'aphasie de Wernicke, l'aphasie transcorticale sensorielle, l'aphasie sémantique, toutes trois associées à des troubles de la compréhension du langage, mais également l'aphasie de conduction et l'aphasie amnésique (ou anomique), toute deux possiblement exemptes de troubles de la compréhension. Certaines aphasies croisées et sous-corticales, ainsi que l'aphasie primaire progressive, peuvent se classer dans les aphasies fluentes.

Typiquement, les aphasies fluentes se signent par la présence d'un discours au débit et au rythme normal ou accéléré. Le sens du discours peut en être altéré : l'aphasique de Wernicke utilisera souvent des mots inappropriés ou un langage incompréhensible, tandis que l'aphasique amnésique, malgré un manque du mot, parlera relativement normalement, et notamment en tentant d'expliquer les mots qu'il n'arrive plus à retrouver. Les aphasie ont pour origine des lésions des centres intégratifs (cerveau).

Les aphasies fluentes sont opposées aux aphasies non fluentes, pour lesquelles la production de la parole est fortement altérée (fluence verbale amoindrie, avec rythme et débit diminués, voire mutisme) et aphasies pures (surdité verbale pure, alexie pure, agraphie simple...)