Test

Amygdale




n.f. (angl. amygdala)

Groupe de noyaux sous-corticaux en forme de crochet, régulièrement associés aux fonctions émotionnelles, interconnectés avec l'hippocampe, l'hypothalamus, le thalamus, cortex...

Les amygdales sont situées aux pôles rostraux des lobes temporaux. Elles font partie du système limbique et jouent un rôle dans les émotions, en particulier la peur. L'amygdale intervient ainsi dans la réponse à un stimulus perçu comme dangereux, mais également dans le souvenir d'expériences désagréables. Une lésion des amygdales entraîne une absence d'expression somatique et vraisemblablement psychique, face à un stimulus dangereux.

L'amygdale intervient dans la rétention d'information sensorielle, elle est par exemple en lien (via les noyaux corticaux-médians) avec le bulbe et le cortex olfactif. Un stimulus odorant très désagréable active ces noyaux qui vont propager leur activation via l'hippocampe et favoriser la rétention en mémoire. L'amygdale reçoit des afférences sensorielles multiples mais subit le contrôle du cortex frontal jouant un rôle de régulateur. Elle intervient ainsi, par ses liens avec la mémoire et les émotions, dans l'apprentissage et notamment le conditionnement. Elle pourrait également être en lien avec certaines pathologies anxieuses, phobies sociales, stress post-traumatique.

La lésion des amygdales provoque une diminution des réactions émotionnelles de peur allant jusqu'à l'absence totale et la désinhibition, comme c'est le cas dans le syndrome de Kluver et Bucy, l'une de ses conséquences possibles.