Test

Alternance




n.f. (angl. alternation)

Tendance comportementale à choisir, après avoir auparavant choisi une alternative d'un choix comportant deux possibilités, l'autre alternative. Cette tendance se répète si l'individu doit de nouveau effectuer un choix entre ces deux alternatives.

Lorsque l'on place des rats dans un labyrinthe en T, les deux options de choix possibles amenant au même résultat (par exemple, même nourriture), le rat a tendance à choisir un chemin A la première fois, puis le chemin B la deuxième fois, le chemin A la troisième fois, et ainsi de suite en alternance. Ce comportement d'alternance s'observe également chez les hommes, lorsqu'on les place devant un choix hasardeux à deux réponses possibles.

Ce comportement d'alternance est proche de l'inhibition réactive de C. L. Hull, selon qui un homme ou un animal placé devant une alternative choisit l'une, laquelle s'inhibe lors du second choix, au profit de l'autre alternative. Certaines pathologies ou substances pharmacologiques abolissent cette tendance, démontrant qu'il s'agit probablement d'un mécanisme actif. Selon les théories évolutionnistes, cette tendance à l'alternance permet à l'individu d'explorer tout l'éventail de possibilités d'action et de découvrir rapidement des modifications de son champ d'action. Elle représente également une stratégie relationnelle efficace.