Test

Allport Gordon Willard




Psychologue Americain (Montezuma, Indiana, 1897 - Cambridge, Massachussets, 1967), connu par on apport en psychologie sociale, notamment concernant les concepts d'attitude, de préjugés et stéréotypes.

Dans un premier temps, Allport étudie les problèmes de la personnalité sous un angle béhavioriste. Il se lance par la suite dans l'étude des attitudes, qu'il tente de cerner et de définir. En 1936, il propose l'une des plus célèbres définitions :
"Une attitude est un état mental et nerveux de préparation (a mental and neural state of readiness), organisé à partir de l’expérience, exerçant une influence directive ou dynamique sur les réponses de l’individu à tous les objets ou situations auxquels il est confronté."
Dans cette définition, il insiste sur le caractère prédictif de l'attitude et sur ses ancres biologiques et environnementales, soulignant le rôle de l'expérience : une attitude envers un objet non rencontré auparavant n'existe pas. Dès que l'objet est rencontré, une attitude se forme et oriente le comportement face à l'objet. 

Dès les années 1950, Allport se plonge dans la dynamique communautaire pour explorer préjugés et stéréotypes, et leurs conséquences. Il est un des premiers auteurs à insister sur le bénéfice du mélange social dans la diminution des effets des stéréotypes, en travaillant sur l'hypothèse de contact (les préjugés ont leur origine dans une méconnaissance d'autrui, les contacts intercommunautaires diminuent donc les effets des préjugés en modifiant ces derniers). Dans "The Nature of Prejudice", il publie l'échelle des préjugés et de discrimination qui portera son nom et décrit 5 conséquences des préjugés, de la moins à la plus grave, allant de l'antilocution à l'extermination d'une ethnie.