Test

Alimentaire (rythme)




adj. (angl. alimentary rythms)

L'expression désigne à la fois les variations de comportements alimentaires dans le temps ou selon une échelle donnée (le rythme en question), et les conséquences sur l'état psychologique de l'individu.

Selon Reinberg, on peut mettre en évidence 4 aspects concernant les rythmes alimentaires spontanés :
  • il existe des rythmes circadiens, ultradiens et circannuels : chez le nourrisson, la prise de nourriture s'effectue toutes les 90 minutes et augmente naturellement jusqu'à 4 ans, âge auquel le rythme circadien est pleinement intégré, en association avec un rythme circannuel.
  • La prise effective d'aliments change peu les rythmes : un jeûne ou un régime n'aura que peu d'effets sur la plupart des rythmes circadiens
  • des connaissances sur les rythmes alimentaires semblent justifiées pour décider des activités et de la nutrition. Plusieurs études ont démontré l'impact de ces rythmes sur le comportement d'enfants scolarisés ou d'adultes en activité.
  • La prise d'aliments en grand nombre peut modifier certains rythmes circadiens mais joue un rôle négligeable de synchronisation, ce qui confirme que les apports nutritifs interviennent peu sur les rythmes alimentaires. On peut penser qu'une conjugaison plus vaste de variables entrent en jeu.