Test

Adrénaline




n.f. (angl. adrenaline)

Hormone et neurotransmetteur secrété par la médullosurrénale et les neurones adrénergiques.

On lui connaît surtout le rôle stimulant du système orthosympathique, préparant le corps à l'attaque ou la fuite en augmentant la pression artérielle, accélérant le cœur et contractant les artères, sauf les coronaires et les artères musculaires. Elle met ainsi le corps en état d'alerte, diminuant ou bloquant les fonctions digestives et bronchiques, augmentant le taux de glycémie qui vont rendre les muscles plus effectifs et la prise de décision plus rapide (on parle de montée d'adrénaline après une émotion vive, ou dans des sports extrêmes). On constate notamment l'absorption ou la libération d'adrénaline par une mydriase. A faible dose vasodilatatrice, une dose plus conséquente entraîne une vasoconstriction.

Une structure visée par l'adrénaline (possédant des récepteurs adrénergiques) est dite adrénotropique (voir ACTH). Une substance inhibant l'effet de l'adrénaline est dite adrénolytique

Synonyme : Epinéphrine. Voir aussi : neurotransmetteur, noradrénaline