Test

Accommodation




n.f. (angl. : accommodation)

Physiol. Action d'un muscle permettant à la lentille de l’œil de se déformer et d’ajuster son point focal afin d’obtenir une image nette, sur le rétine, de l’objet regardé.

Cette propriété s’exerce seulement entre certaines limites, appelées ponctum proximum (point rapproché) et ponctum remotum (point éloigné). La distance entre ces deux points s’appelle le parcours d’accommodation. Il existe des spasmes de l’accommodation, qui rapprochent le ponctum remotum (la vision au loin devient floue). Avec l’âge, le pouvoir d’accommodation diminue (presbytie : vision rapprochée floue). L’œil accommode grâce à l'action du muscle ciliaire et du cristallin, mais il accommode également la vue à l’intensité lumineuse par l’action de l’iris.

Dev. L'accommodation est, selon Piaget, le processus consistant à modifier et réorganiser ses cognitions en fonction d'une nouvelle expérience ou à l'arrivée de nouvelles informations (ces informations pouvant être le fruit d'une réflexion à partir d'anciennes informations).