Test

Ventricule cérébral




n.m. (angl. cerebral ventricles)

Cavité de l'encéphale dans laquelle circule du liquide céphalo-rachidien, synthétisé par le plexus choroïde qui en couvre les parois.


Un ventricule est un espace partiellement clos à l'intérieur d'un tissu organique, et dans lequel circule un fluide. Dans le cerveau, le tissu cérébral forme 4 ventricules dont les 2 latéraux communiquent avec le troisième via les trous de Monro. Le troisième ventricule communique avec le quatrième, situé dans le tronc cérébral, via l’aqueduc de Sylvius. Ce dernier ventricule communique avec l'espace sous-arachnoïdien et le canal de l'épendyme menant à la moelle épinière. L'ensemble forme le système ventriculaire.

L'observation des ventricules cérébraux présente plusieurs intérêts dans le domaine de l'imagerie clinique : l'augmentation de leur taille vue à l'IRM peut signifier un gonflement du à l'obstruction de l'un des canaux (hydrocéphalie) ou une neurodégénérécence diminuant le volume des tissus nerveux. La recherche a également montré que les ventricules de patients schizophrènes sont plus larges que la normale, mettant ainsi en évidence l'existence d'une composante biologique à cette pathologie. Les autres pathologies communes touchant les ventricules sont de nature tumorale ou inflammatoire (présence de sang après hémorragie, méningite, etc..)