Test

Zézaiement, zozotement




n.m. (angl. lisp, lisping)

orthophonie. Trouble de l'articulation amenant un défaut de prononciation pour lequel le sujet remplace les sons /s/, /ch/ et /j/ (et /g/ doux) par le son /z/. Verbe courant (par abus) : Zozoter.

Le zézaiement ou zozotement est également appelé sigmatisme, du nom de la lettre grec représentant le son que ces sujets n'arrivent pas à prononcer. Selon l'appréciation, on peut distinguer trois sortes de zézaiements :
  • le zézaiement interdental apparaît lorsque la langue est trop avancée vers les dents de devant (interdental car entre les deux arcades de dents). Le son que produit cette position s'apparente à celui du "Th" anglais.
  • le zézaiement latéral, pour lequel les sons /s/ et /z/ proviennent de la sortie de l'air par les côtés de la langue. Le son caractéristique de ce type de zézaiement ressemble à un chuintement. Les symboles utilisés pour les représenter sont [ʪ] et [ʫ].
  • Le zézaiement palatal est /s/ tirant vers le /ch/ que le sujet émet en essayant de produire le son s avec une langue trop collée contre le palet.
Le zézaiement n'est pas rare au cours de l'apprentissage du langage, plus précisément entre 3 et 5 ans : l'enfant peut avoir quelques problèmes à identifier correctement le son et à le reproduire. Un avancement gênant de la langue peut souvent se remarquer dans la déglutition, dans ce cas. Le zézaiement peut cependant avoir des origines organiques (malformations) ou développementales (par exemple, si l'enfant a très souvent le nez bouché). Enfin, une composante psychologique peut se remarquer en réponse au stress, pour lesquels le contrôle de l'articulation peut être troublé.